Bienvenue sur notre site Cuba Ron S.A.

Cuba Ron S.A. Corporation est l'organisation productrice des marques de rhum à Cuba, récepteur des traditions les plus fidèles de la culture cubaine du rhum.

Voir les conditions d'utilisation

Nouvelles

Recherche

D’après Travel Trade Caribbean

Le 16 août est choisi comme la Journée Internationale du Rhum, boisson d’obligatoire référence quand nous parlons de Cuba. Pour commémorer la date, la TTC a parlé en exclusivité avec la Corporation Cuba Ron S.A., entreprise qui a fait réputation comme productrice des grand marques qui distinguent au pays de la Caraïbe.

Comment la Corporation célèbre la Journée Internationale du Rhum ?

La Corporation Cuba Ron S.A. célèbre la Journée Internationale du Rhum avec l’orgueil de représenter au monde au rhum léger cubain, symbole des plus authentiques traditions culturelles et identitaires de notre nation.

Les points forts consolidés pendant toutes ces années de travail —partie indissociable de la célébration—, qui nous ont permis actuellement d’occuper un lieu de privilège entre les principaux producteurs et fournisseurs des spiritueux au niveau mondial ; ont été possibles grâce aux partenaires commerciaux el les savoirs des Maîtres qui forment le Mouvement du Maîtres du Rhum Léger Cubain.

La Journée devient aussi un prétexte pour faire un état des lieux d’où nous avons survenu, en nous proposant nouvelles arrivées qui, sans aucun doute, seront motifs pour travailler plus fort, pour maintenir les accomplissements et monter un degré majeur à notre course productive. D’abord, nous remercions aux milliers des travailleurs qui intègrent la grande famille de notre Corporation, et qui ont fait de nôtres industries et du rhum léger cubain une partie vitale de ses cœurs ; en se consacrant à cette œuvre avec compromis et aussi avec la fierté pour la nation.   

Quel est l’espace qui occupe le rhum à l’intérieure de l’identité nationale ?

Le rhum est un symbole pleine à l’intérieure de la culture cubaine, il est devenu l’une des boissons fétiches de Cuba pour la dégustation simple ou à travers des cocktails. Or, le rhum a été un fidèle compagnon des cubains pendant plus de 150 ans d’histoire et de tradition. Il a été une source d’inspiration pour les poètes, les écrivains et les artistes en sens général, ainsi comme les intellectuels qui développaient pensées patriotiques et qui faisaient certaines expressions de la culture.  Le rhum marche pour les veines des cubains comme partie indissociable de son identité et représente le caractère joli, hospitalier et multicolore qui caractérise à personnes cubaines.     

Dès ses origines le rhum a été attaché à toutes les étapes sociales et historiques de notre peuple. On perçoit son essence sensorielle ardente et profonde autant que le caractère des cubains. Le mélange des boissons devient une réplique du métissage de la société cubaine, composé à partir de l’influence des plusieurs ethnies interconnectés étroitement : c’est la transcendance de divulguer l’histoire du rhum cubain comme expression culturelle et historique.  

Le rhum cubain —et l’eau de vie de canne comme produit d’origine— est très attaché au imaginaire populaire. Il est partie des mythes et des réalités, est utilisé pour les cérémonies religieuses afro-cubaines et pour tout type de festivité. Tous les cubains ne boivent pas le rhum d’une bouteille sans asperger au sol le quota des dieux. De la même manière le rhum est utilisé pour la confection des remèdes, breuvages et des autres traitements pour la cure des maladies avec un fort component traditionnel. Le rhum a été présent pendant nôtres guerres d’indépendance où les soldats consommaient des rations d’alcool pour fortifier le corps et l’âme, et pour nettoyer les blessures.     

Sans aucun doute le rhum possède à l’Île une longue tradition, dès les niveaux de la production jusqu’à les habitudes de consommation chez les cubains. À partir de cette tradition, se sont développés les cocktails cubains, de profuse distribution national e international, un véritable modèle à l’intérieure de la gastronomie cubaine. Par conséquence, le rhum constitue l’un des principaux produits d’exportation du pays.   

Le rhum et le Havane devient ambassadeurs de Cuba dans tous les endroits possibles. N’existe pas un cadeau autant raffiné et souhaité qu’une bouteille du rhum remise avec le charmeur qui caractérise aux cubains. D’abord, pour l’élargissement de la production des nouveaux rhums il faut garantir la sauvegarde de l’héritage des précédentes générations des producteurs.    

Quels produits incluent maintenant le portefeuille des produits de Cuba Ron ?

Le Portefeuille des Produits qui profite Cuba Ron S.A. comprend plusieurs catégories des spiritueux. Dans le marché national nous commercialisons la marque Cubay avec huit variétés qui comprend dès la traditionnelle Carta Blanca, les rhums extra mûrs et extra vieillis avec reconnues récompenses nationales et internationales, jusqu’à l’élargie gamme des 12 liqueurs Cubay pour le développement des cocktails. 

De la même manière nous répandons les marques Perla del Norte et Santa Cruz del Norte avec les trois variétés, dirigées de manière préférentielle au secteur hôtelière. Avec similaire reconnaissance, on compte avec l’Isla del Tesoro, l’eau-de-vie Sao Can, l’Elixir Cuba 33 et la gamme des vins Soroa.

D’abord, nous sommes les fournisseurs de la marque Santiago de Cuba dans le territoire national. Au marché international nous commercialisons les marques Cubay, Perla del Norte, Isla del Tesoro, Sao Can et la marque Eminente sous la modalité de Contrat d’Association Économique Internationale.

Il faut aussi parler des Maîtres du Rhum Cubains : ses savoirs sont Patrimoine National et candidats pour sa virtuelle inclusion dans la Liste Représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité.

Combien contribue ce connaissance unique, traditionnel, apporté de génération en géneration ; à l’authenticité du rhum cubain ?

Pendant les premières années du XIX siècle, se sont commencés les efforts pour l’amélioration des eaux-de-vie et les rhums cubains, tenant en compte l’augmentation des exportations dirigées fondamentalement à l’Espagne. Ils étaient beaucoup des tentatives et modifications réalisées par les producteurs afin d’obtenir un rhum plus raffiné que s’éloignerait de la manière ancestrale du rhum produit à la Caraïbe, considéré comme un exemple du «rhum lourde» à cause de sa manière de réaliser les procès de fermentation et distillation. À l’année 1862, la Royale Société Économique Amis du Pays a proposé récompenser avec une médaille, aux études sur l’élaboration des eaux-de-vie à l’intérieure du programme d’une Exposition en cours. À cette date s’est élaboré à Santiago de Cuba un rhum de qualité supérieure : un produit léger, transparent et exonéré des odeurs indésirables.  Pour cette raison s’est pris la date de 1862 comme le début de la production du rhum léger cubain avec caractéristiques sensorielles authentiques propres qui mise en relief l’origine des eaux de vie dérivé de la canne à sucre et élaborée d’une forme differente.

La production du rhum pendant ce période s’est élargi encore géographiquement vers les zones centrales et occidentales de Cuba, en incorporant plusieurs producteurs qui ont apporté son expérience afin de contribuer à l’amélioration et raffinement de ce rhum léger.

Cette connaissance empirique s’est transmise de génération en génération entre les ancêtres des actuels Maîtres du Rhum Cubain. C’est l’importance de ce cycle : l’émulation, la discipline, la rigueur du travail de ces professionnels du rhum ont conduit à la création d’un rhum différent exprimé par l’arôme et la saveur de la boisson, déjà reconnu de manière remarquable dès le lointain 1876 où le rhum cubain a participé pour la première fois à l’Exposition Internationale de Philadelphie, aux États-Unis ; jusqu’à l’heure actuelle où la boisson a gagné beaucoup de reconnaissances aux pays où elle se commercialise.

Ces savoirs constituent notre majeur héritage. La chaîne non-interrompu des maîtres anciens et actuels est la garantie de notre sceau d’authenticité qui transforme au rhum en un élément culturel et identitaire de notre nation. Avec sa vocation et compromis, les Maîtres du Rhum sauvegardent toute cette expérience accumulée, l’améliorent et la transmettent, sans modifier son essence, art qui maintien l’équilibre nécessaire entre la nouveauté et la tradition.       

L’équipe des Maîtres du Rhum Cubain, hautement qualifiés, c’est une des forteresses de Cuba Ron et du pays à l’actualité. Ses savoirs constituent une haute valeur agrégée à cause de son appartenance à une sagesse transmise de génération en génération, qui compte dès la protection des entrepôts de vieillissement, la connaissance de leur contenu et caractéristiques, l’histoire de chaque tonneau jusqu’à l’apprentissage des mélanges qui produisent un certain aspect, arôme, saveur et texture. Ils sont les savoirs qui partagent la science, la tradition, l’innovation et la sensibilité, en incluant la particularité qui distingue à chaque Maître vis-à-vis la défense et interprétation particulières du rhum cubain.      

Vraiment, le fait que ces savoirs se transmettent de génération en génération, c’est la condition qui transforme cette tradition en une expression culturelle. D’abord, chaque Maître, en plus de préserver cette héritage acquis, il apporte des nouveaux éléments qui transforment à la production du rhum en un procès complexe et unique, spirale de développement interrompu qui renforcé pleinement son authenticité comme un produit cubain par excellence.

Les cocktails ont contribué au succès mondial du rhum cubain et témoignent sa qualité, quel importance vous le concédez ?

En reculant à l’époque antérieure de notre histoire, pendant le moment de la Grande Guerre (1914-1918), s’est fomenté un développement de l’industrie sucrière et ses dérivés. D’abord, se sont augmentés les exportations du rhum et liqueurs, ainsi que s’est incrémenté l’arrivage des touristes ; pour cette raison, les bars ont été fréquentés par marines américaines, artistes et personnages du monde des affaires politiques. Le succès des cocktails cubains et l’incorporation de nouveaux mélanges crées à partir des rhums cubains, était une conséquence de ce phénomène. Or, pendant l’année 1915 est apparu le premier Manuel pour les Barmans écrit par Juan B. Escalante, avec plus de 265 recettes.     

À l’année 1924 s’est fondée l’Association des Barmans de Cuba qui a maintenu jusqu’à aujourd’hui un lien indissociable avec la production des rhums. À partir du travail réalisé par les barmans cubains durant tous ces années, s’est accompli la transmission de la culture du rhum cubain à l’intérieure et à l’extérieure du pays. Les cocktails cubains se sont développés —en correspondance aux tendances internationales— sans perdre son essence. 

Bien qu’au début se sont utilisés principalement les rhums blancs, aujourd’hui se sont incorporés les rhums mûrs et les cocktails vieillis ; un vrai effort de créativité et beauté est conçu pour ses présentations commerciales, toujours avec la prévalence de nôtres rhums légitimes, avec des propriétés sensorielles sans pair.

Les cocktails ont joué un rôle déterminant dans le développement du rhum cubain. Ils sont devenus des fidèles compagnons pour la préférence du consommateur. Cuba est considéré comme le berceau de trois célèbres cocktails : le Mojito, le Daiquiri et le Cuba Libre ; ils ont fait le tour du monde, et ses saveurs sont de manière permanente associées au rhum cubain.   

Les barmans cubains ont fait une formation sérieuse, ils ont créé espaces de collaboration pour ses collègues et ont démontré sa qualité et compromis culturel à travers des concours au niveau national et international.  

Le croissante effort et reconnaissance acquis grâce au travail de l’Association des Barmans, partie indissociable de la culture du rhum cubaine, s’est matérialisé à travers de la récente déclaration de l’IBA qui officialise à Cuba comme siège du Championnat Mondial des Cocktails à l’année 2022, un important rendez-vous pour les professionnels du milieu. 

Récemment ont été récompensés certains produits comme le Cubay Extra Añejo 1870 et l’Eminente Reserva de Cuba. Comment vous jugerez l’actuel classement du rhum cubain dans le marché international et spécifiquement dans la région de la Caraïbe où il existe une forte tradition du rhum ?

Le rhum cubain a obtenu pendant l’année plusieurs récompenses qui témoignent sa qualité et sa valeur : le prix de l’Institut International de la Saveur et de la Qualité —deux étoiles— décerné au rhum Cubay Extra Añejo 1870 pour son excellence ; le Métal d’Or dans la compétence China W&S Awards, le concours des vins et liqueurs le plus grand et prestigieux de la nation asiatique ; et le Métal d’Argent dans le concours IWSC, catégorie de 6 à 10 ans, gagné par le rhum Eminente Reserva 7 Años, en représentation de la région centrale du pays. Ces récompenses démontrent de la même manière l’acceptation du rhum cubain au niveau international dans les endroits les plus raffinés, grâce à la contribution de sa complexité rénovatrice.   

 

Êtes-Vous Prêt à Apprendre au sujet de Cocktails cubains?
Est maintenant commencé
Édition limitée

Rhum Siglo y 1/2

Afin de commémorer le 150 anniversaire, les Maîtres du Rhum ont préparé un nouveau produit, avec une production limitée par son incroyable qualité. Maintenant, nous présentons un produit qui est l'excellence même, quelque chose de sublime préparé avec beaucoup d'amour, de dévouement et de mysticisme, en l'honneur du rhum cubain authentique et authentique de tous les temps.

Degré alcoolique: 40%

Couleur: Moyen-foncé

Qualité: 100%

Édition limitée

Cubay Carta Blanca Extra Viejo

Unique et irremplaçable, d'une saveur extraordinaire et d'un arôme délicat, le rhum cubain provient de la canne à sucre qui, avec sa douceur et son esprit, s'exprime dans une magnifique eau-de-vie sagement vieillie et les secrets centenaires des Maîtres cubains du Rhum. sont le complément de cette création mythique.

Degré alcoolique: 40%

Couleur: Lumière-Ambre

Qualité: 95%

Édition limitée

Rhum Santiago de Cuba 500

Son goût est un voyage magique à travers les saveurs de fruits variés et doux et les épices qui poussent sur cette terre. Le Rhum Santiago de Cuba 500 est une rencontre privilégiée à cent pour cent avec le personnage de Santiago.

Degré alcoolique: 40%

Couleur: Foncé

Qualité: 100%

Édition limitée

Rhum Isla del Tesoro

C'est un mélange de bases de rhums vieillis dans des «coffres précieux», qui reproduisent une fois de plus le «joyau merveilleux». du rhum cubain, héritier de la sagesse, la livraison et le travail de la vigoureuse usine de rhum de Santiago de Cuba, avec plus de 150 ans consacrés à la fabrication de l'authentique "tout le rhum".

Degré alcoolique: 40%

Couleur: Moyen

Qualité: 95%